Le paradis ? Non, Merci !

Du 3 au 20 novembre 2016

Mardi, mercredi, jeudi et samedi 20h, vendredi 19h, dimanche 18h

Julie Gilbert, Benjamin Knobil, Julien Mages, Nadège Reveillon, Jérôme Richer, Yves Robert, Francesco Trecci

Théâtre musical, création

Un théâtre musical sur les sept vices
qui bouleverseront le monde

Quand il s’agit d’imaginer ce qu’est le bonheur, l’homme a toujours eu recours à l’invention de paradis, lieux extraordinaires, pays de l’au-delà, où il n’y a ni risques, ni luttes, ni mort, pas de désirs, pas de frustrations.
Bref, l’endroit d’un éternel ennui !

S’il est une chose dont nous sommes redevables à Adam et Eve, c’est de nous avoir libérés de l’idée du Paradis. Pourtant, nous nous entêtons à le recréer. Nous nous enivrons à l’idée de nouvelles communautés ou formations sociales sans conflits, là où il n’y a pas de place pour ceux qui doutent, qui pensent par eux-mêmes.

Méfions-nous de toutes ces fantaisies qui aident à donner vie aux paradis. Et pourquoi ne pas en rire ? Pourquoi ne pas célébrer dans la joie ces vices capitaux que sont l’avarice, l’orgueil, la gourmandise, l’envie, la luxure, la colère et la paresse ?

Ces vices, symptômes de notre société consumériste, nous susurrent à l’oreille : réveille-toi ou crève !

Pour créer ce Paradis, le Studio d’Action Théâtrale a demandé à 7 dramaturges d’écrire chacun un texte pour l’un des 7 vices qui seront incarnés sur scène.

www.studioactiontheatrale.ch

Voir le dossier de presse
Lire l’article de Katia Berger - La Tribune de Genève - 05.11.2016

Direction artistique Gabriel Alvarez | Musique Bruno de Franceschi
Réalisation scénographie Alex Gerenton
Jeu Clara Brancorsini, Maria De La Paz, Andrea De Luca,
Marcin Habela, Laura Laboureur, José Ponce, Natalia Pastrana, Sofia Revueltas, Musiciens Geraldine Schenkel, Ivan Olah, Clément Meunier

Lumières Francesco dell’Elba | Régie Janos Horvath
Costumes Samantha Landragin
Intervention Plastique David Florez,
Administration Laure Chapel Relations presse Lucia van Gunten

Coproduction Théâtre Populaire Romand de la Chaux-de-Fonds et Teatro Due Parma/Italie

Avec le soutien de la République et canton de Genève, de la Loterie Romande, de la Corodis, de Pro Helvetia. de la Fondation Ernst Göhner, du Fonds d’encouragement à l’emploi des intermittents genevois (FEEIG) et d’une fondation privée.

Le Studio d’Action Théâtrale est au bénéfice d’une convention de subventionnement avec la Ville de Genève

Réservation

Le paradis ? Non, Merci !

Vous recevrez une confirmation dès que votre réservation sera validée.

Les réservations se font au plus tard 2 heures avant le début de l’événement (paiement en espèces uniquement).

Les billets sont à retirer au plus tard 20 minutes avant la représentation directement au Galpon.