> SAT les cycles thématiques du Galpon

Les femmes, la scène et le pouvoir

Les XXème et XXIème siècles vont rompre avec la marginalisation de l’actrice – en tant que femme et comédienne – et vont donner l’espace à la libération et la mise en place d’une reconnaissance de la profession d’actrice.

Ces cycles permettent des collaborations avec d’autres lieux de la région, afin de créer des dynamiques autour de sujets précis. Ils sont définis par des thèmes qui génèrent la discussion et la réflexion sur le positionnement des arts de la scène face aux problématiques de notre société. Lors de ces cycles, des artistes, plasticiens, metteurs en scène, chorégraphes et autres sont invités à s’exprimer et se positionner sur la thématique proposée.
_
Ce Cycle a comme objectif de cerner l’aventure des femmes dans le théâtre contemporain. Cerner comment leur métier et leur passion se sont développés malgré les obstacles d’une dramaturgie patriarcale dominante depuis des siècles en occident.

A travers, ce cycle nous voulons faire voir et entendre les témoignages d’une époque où les femmes occupent une place indiscutable au théâtre, où les plus grands dramaturges écrivent pour elles, en se souciant de leurs compétences et de leur professionnalisme.
Non seulement les femmes se sont fait une place dans le monde théâtral, mais par leur présence et leur engagement, elles ont contribué à le transformer, mais aussi à transformer les conventions théâtrales.

A mes yeux, l’intérêt d’un tel cycle est double. D’un côté il permet d’affirmer une réalité existante : la valeur, la présence et le poids qu’ont les femmes dans les arts vivants. D’un autre côté, il est l’occasion pour moi de leur rendre hommage et de témoigner de l’importance qu’elles ont eue et ont dans ma démarche théâtrale.

Programme des activités

Mercredi 28 - jeudi 29 septembre à 20h
(Avec un repas à la fin de la lecture)

« Les femmes et la politique : les armes de la création »
Lecture à deux voix par Jane Friedrich et Martine Paschoud.
Textes de femmes écrivaines, philosophes et poétesses du vingtième siècle.

Samedi 15 et dimanche 16 octobre à 20h
(Avec un repas à la fin de la lecture)

« Ave Maria »
Isabelle chladek et Céline Hänni

Exploration à deux voix féminines, d’un texte de Beckett en sous-voix pour une performance faite de traversées imprévisibles mais de longue haleine, au moyen de corps poussés à bout, dont l’identité particulière ne présente plus beaucoup d’intérêt.
Des Scènes d’Actrices tirées d’un canevas d’écritures masculines à coup d’incantations, de bruits de bouches, de râles, de souffles...de mots, peut-être, qui disent le lieu de l’entre-deux.

9 et 10 décembre 2011 à 20h

Silence… / on pense - titre de travail
Chantier performance

Marcela San Pedro en collaboration avec toute l’équipe !

Jeu : Les Barbouze de chez Fior, Annick Rody, Camille Stoll, Laurence
Crevoisier, Sara Oswald, les danseuses/chorégraphes Caroline de Cornière
et Marcela San Pedro, l’auteure Julie Gilbert, l’architecte/scénographe Sylvie
Kleiber,une comédienne en cours de distribution.

Marcela San Pedro propose, avec une équipe de femmes artistes, un "work in progress" ; l’ouverture d’un chantier d’un an de travail par sessions,qui aboutira à la création programmée au Galpon en décembre 2012. Cette création est le résultat d’une
rencontre entre musiciennes, danseuses, une comédienne, une dramaturge et une scénographe/architecte.

15 16 17 et 18 décembre 2011.

Femme de

Caroline de Cornière

Conception et chorégraphie : Caroline de Cornière, Interprétation : Ambre Pini, Caroline de Cornière , Silvia Hodgers, Corina Pia, Pia Voldet, Création costumes : Solo-Mâtine, Scénographie : Sandrine Pelletier, Création musique : Fernando de Miguel, Création lumière : Fred Jarabo, Coordinatrice artistique : Margarita Gingins, Administration : Rachel Deléglise, Photos : Dorothée Thébert

Femme de a été créé au Forum Meyrin le 12 mai 2011.

En livrant son corps à l’expérience du dépassement, de la transformation et de l’évolution, Caroline de Cornière s’expose dans un récit lié à sa mémoire autant qu’à la projection du devenir. Femme de apparaît comme un spectacle qui vérifie l’engagement de la chorégraphe avec le corps de la danseuse dans divers moments de la vie.

Stage de voix “La voix oraculaire”

Du 1 au 5 octobre
de 14h à 19h

Atelier dirigé par Francesca Breschi et Bruno De Franceschi.

“Le mot oraculaire nous offre un monde de sonorités parfois très proche de nous, mais qui a été étouffé par une culture dominante. Une culture qui est allée en profondeur dans la recherche d’une rigueur technique en ouvrant un chemin à l’expérimentation vocale, mais qui en même temps a perdu la signification primaire de la voix comme élément d’affirmation de sa propre existence et de fonctions vitales liées à elle.
Dans l’atelier proposé nous allons chercher et découvrir les espaces où cette voix se cache. Avec les moyens que la technique vocale contemporaine nous offre, nous allons reconstruire des parcours qui bougent autour des chants liés à la vie rurale”. Francesca Breschi

Francesca Breschi
Depuis 1990, membre du Quatuor Vocal de Giovanna Marini dont, depuis 1995, elle est également l’assistante musicale et la directrice des chœurs pour les musiques de scène qu’elle continue de composer encore aujourd’hui.
Musicienne de formation classique, chanteuse, actrice, compositrice et enseignante elle est depuis toujours liée au théâtre (membre associé de la Coop. Pupi & Fresedde - de 1981 à 1986) et aux mondes parallèles tels que l’art vidéo, les arts plastiques, la poésie, la chanson d’auteur, la musique électronique, la musique médiévale et la musique ancienne en collaborant depuis 1978 avec de nombreux artistes.
Nombreuses activités didactiques en Italie et à l’étranger portant sur la technique vocale et les répertoires de chant de tradition orale italienne. Depuis 1995, elle collabore assidument avec le Teatro dell’Elfo de Milan (aujourd’hui Teatro Elfo/Puccini) aussi bien sur scène que pour l’enseignement ; depuis 2009, un cours annuel de chant consacré aux professionnels du spectacle est tenu auprès de ce théâtre.
Curriculum vitae détaillé sur le site www.arsvocis.it dans “Chi siamo”.