Une Enéide

du 13 au 17 avril 2016

Dans un décor qui évoque aussi bien le fond de cale d’un bateau qu’un chemin ou une traversée, les six interprètes manipulent des costumes comme leur double sans chair, évoquant des migrants.
Car les naufragés, c’est aussi une masse d’habits qui ont coulé dans la Méditerranée ; les corps, les identités sont engloutis. A travers six naufrages qui ont existé et sont proches de notre temps, la pièce met l’accent sur ces victimes qui ont péri en mer, en leur donnant un visage, une parole, une place sur scène à défaut d’une terre.
Incarnant l’espoir de la découverte qui se cache derrière le drame de chaque migrant, les interprètes leur rendent hommage dans une version remaniée à l’occasion de sa venue à Genève.

Distribution, presse et informations

Réservations