distribution les gens des villes

direction artistique et chorégraphie Nathalie Tacchella, assistée d’Alicia de la Fuente et Stefania Cazzato
les élèves : Zilan, Arno, Angelina, Azad, Alexia, Ulpijan, Nathane, Natii, Pierre, Julie, Jhonel, Arsalan, Ratali, Raquel, Sergio, Inna, Manuela, Anair, Miguel, Samuel, Sara, Leila, Ilyas, Hendrick, Lashuana, Romeo, Romain, Christian, Thomas, Miguel, Beatriz, Marie-Laure, Lucie, Leticia, Wilson, Sama, Defne, Essa, Clara, Sabrina, Ricardo, Elsa, Brandon, Simao, Hamsa, Aleksander, Zoubida, Yoan, Josias, Lara, Louna, Juan Diego et Victor, Alia, Camilla, Thommy, Lucila, Gabriela, Carolina, Mickaël, Alicia, Brayann, Morgane, Mickaël, Andjela, Catia Sofia, Joustin, Kaio, Mehdi, Favio, Lucas, Samra, Arlinda, Ergun, Joao Pedro, Juliette, Nevatha, Tamara, Roxane, Eliott, Matéo, Estelle, Kevin, Théa.
les enseignants : Pauline Brüngger, Reda Guinand, Catherine Marzano, Carine Progin, Vitalie Siegenthaler
le public : les familles, les habitants, les invités, les passants, les vélos, les automobiles, les bus et les oiseaux
coordination volet scolaire Alicia de la Fuente | coordination programmation roulotte et volet quartier Claire Goodyear | interventions dans les écoles Alicia de la Fuente et Stefania Cazzato | interventions quartier été Claire Goodyear, Candice Zinalewski, Marc Pasquesi, Museng Fischer, Atelier Humbert-Droz, Alain Berset, Adrien Kessler, Olivia Adatte, collectif 60X60, Luc Mattenberger, René Zosso | administration et production Laure Chapel
+ + +
Partenariats de terrain
théâtre le Galpon, établissement scolaire Cité-Jonction et Plantaporrêts, maison de quartier et Unité d’action communautaire de la Jonction. les gens des villes s’inscrit dans le projet de charte citoyenne du quartier de la Jonction.
Partenariat financiers
République et canton de Genève : Fonds Vivre Ensemble du département de l’instruction publique, de la culture et du sport pour le volet scolaire. Ville de Genève : département de la culture et du sport et département de la cohésion sociale et de la solidarité pour le volet quartier. Loterie romande pour l’ensemble du projet.

Porté par la compagnie de l’estuaire, les gens des villes se déroule en collaboration avec l’équipe pédagogique de l’établissement scolaire Cité-Jonction et Plantaporrêts et met en mouvement dans le quartier les 400 élèves de l’école. En menant des ateliers de danse contemporaine dans l’école, la compagnie considère l’élève comme enfant d’une famille, comme habitant de son immeuble, de son quartier. C’est l’enfant, porteur d’avenir, qui va alors inviter son cercle familial et social à entrer dans une aventure artistique.